Carnet du Pontife ... les ponts du Québec

Carnet du Pontife ... les ponts du Québec

Cure pour les ponts des Chaudières et Alexandra

Patrice Gaudreault
Journal Le Droit

23 avril 2009


LeDroit a appris que le gouvernement fédéral donnera le feu vert à des travaux de réfection majeurs du pont des Chaudières et du pont Alexandra, deux liens vieillissants qui enjambent la rivière des Outaouais.

Un point de presse avait d'ailleurs été convoqué dès jeudi matin, au Musée canadien des civilisations. Le ministre responsable de l'Outaouais, Lawrence Cannon, et son collègue des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, John Baird, devaient annoncer «des investissements importants» pour la réhabilitation de ces deux ponts plus que centenaires. Invoquant des «circonstances imprévues», le ministère des Travaux publics a été forcé de reporter l'événement, sans donner plus de détails.

Le pont Alexandra. Source Wikipédia.


Au début du mois, le ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux, Christian Paradis, a annoncé qu'Ottawa débloquera rapidement 40 millions $ pour la restauration de quatre ponts fédéraux, dont deux situés dans la région de la capitale nationale. Son ministère était demeuré peu loquace quant à l'identité des deux liens interprovinciaux qui bénéficieront du nouveau Programme accéléré d'infrastructures mis sur pied par le gouvernement conservateur pour stimuler l'économie. Selon les informations obtenues par LeDroit, il s'agit du pont des Chaudières et du pont Alexandra.

Ponts vieillissants

La fermeture complète du pont des Chaudières pendant quatre jours, en décembre, s'est transformée en véritable cauchemar pour les quelque 27 000 automobilistes qui l'empruntent quotidiennement. Travaux publics a sonné l'alerte après avoir observé d'importants signes de détérioration de deux arches, l'une construite en 1843 et l'autre érigé en 1827. Quatre mois plus tard, une voie demeure interdite à la circulation et les poids lourds sont interdits de passage sur le plus vieux pont reliant Ottawa à Gatineau, via les rues Booth et Eddy. Fermé par mesure préventive, le pont des Chaudières n'a jamais présenté de danger d'effondrement. Des experts ont passé les derniers mois à analyser ses neuf structures. Les ministres fédéraux devraient donner des précisions quant aux coûts des travaux. Chose certaine, l'annonce de ce matin vise sa réhabilitation et non sa démolition et sa reconstruction, comme des rumeurs l'ont laissé entendre au cours des derniers mois.

On en sait davantage dans le cas des travaux de réfection du pont Alexandra, qui doivent débuter ce printemps et s'étendre jusqu'à l'automne 2011. Construit en 1900, le pont Alexandra a fait l'objet d'importants travaux en 1975, en plus de recevoir une couche de peinture en 1995. Cette nouvelle cure de rajeunissement, évaluée à 52 millions $, doit permettre de prolonger la vie de la structure métallique d'un autre 75 ans. Chaque jour, près de 15 000 véhicules, 2000 piétons et 1300 cyclistes traversent le pont interprovincial. Les travaux permettront de renforcer les piliers et d'augmenter leur capacité séismique, de remplacer le tablier en béton de la voie centrale, en plus de remplacer le trottoir de bois et les garde-fous.

Pour minimiser l'impact sur les automobilistes, Travaux publics entend garder une voie de circulation ouverte en alternance, en direction sud le matin et en direction nord l'après-midi. Le trottoir restera ouvert en tout temps, mais la largeur de la voie sera réduite à l'occasion.

Le député libéral de Hull-Aylmer, Marcel Proulx, souhaite que le fédéral ira de l'avant avec la réfection du pont des Chaudières. «J'espère qu'il y aura de l'argent pour ce pont dans le fonds des infrastructures. C'est un pont essentiel et il n'y a encore qu'une voie d'ouverte à la circulation sur une portion du pont.» M. Proulx souhaite surtout que les conservateurs ne «recyclent pas» de vieilles annonces.

Source ici.



03/05/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres