Carnet du Pontife ... les ponts du Québec

Carnet du Pontife ... les ponts du Québec

Découverte

Un pont couvert dissimulé en forêt Abitibienne est découvert au nord de Val Paradis. Monsieur Nicolas Lecomte, président de Valeur Nature, s'est rendu le 8 décembre 2006 dans le rang 2 et 3 (une trace dans le boisé) pour enquêter sur cette étrange structure.


Photo de Nicolas Lecomte, décembre 2006.

Il s'agit d'un pont couvert dit « mi-hauteur » de type Town élaboré inconnu des répertoires officielles de l'ancienne Société québécoise des ponts couverts et du Ministère des Transports.  L'ouvrage en bois, datant probablement des années 1940-45, se présente dans un état délabré mais reste néanmoins une découverte pour le moins inusitée!


Nicolas Lecomte au pied du survivant de Val-Paradis.

Photo de Nicolas Lecomte, janvier 2007.

Dans les années 1910-1960, ce genre de structure en bois sans toit était assez répandu au Québec et c'est un fait qui s'est perdu au fil des décennies. Fort probablement que l'Abitibi-Témiscamingue doit une fière chandelle à ses pittoresques ponts couverts pour la construction de cette terre neuve.


Photo de Nicolas Lecomte, janvier 2007.

Cette structure portera désormais le numéro 61-02-P11 au Guide mondial des ponts couverts. Cette découverte représente une chance inouïe pour les amateurs puisque le dernier spécimen connu de mi-hauteur couvert, le pont Blanc de Saint-Eugène-de-Chazel, est à la ruine et tout laisse présager que la charge de neige de cet hiver achèvera la charpente.


Le pont Blanc photographié à l'été 2006.

Collection Robert Boucher.


Jean Lefrançois, auteur

mise à jour : 21 janvier 2006




19/01/2007
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres